DIABÈTE

Qu'est ce que le diabète ? 

Le diabète est une maladie chronique qui ne se guérit pas, mais que l’on peut traiter et contrôler. Il est causé par un manque ou un défaut d'utilisation d’une hormone appelée insuline.

L’insuline est produite par le pancréas. Elle permet au glucose (sucre) d’entrer dans les cellules du corps pour qu’il soit utilisé comme source d’énergie. Chez une personne non diabétique, l’insuline remplit bien son rôle et les cellules disposent de l’énergie dont elles ont besoin pour fonctionner.

 

Examen et diagnostic : comment savoir si on a du diabète ?

Un dosage de la glycémie est pratiqué en laboratoire d'analyses médicales. Un diabète est avéré lorsque la glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1.26 g/l à deux reprises ou égale ou supérieure à 2 g/l à n’importe quel moment de la journée.

Lorsqu’il manque d’insuline ou qu’elle ne peut pas bien accomplir sa fonction, comme c'est le cas dans le diabète, le glucose ne peut pas servir de carburant aux cellules. Il s'accumule alors dans le sang et entraîne une augmentation du taux de sucre (hyperglycémie).  

On distingue principalement deux types de diabète : le diabète de type 1 qui touche environ 6% des diabétiques et le diabète de type 2 qui en touche 92 %.

Les autres types de diabète concernent les 2 % restants (MODY, LADA ou diabète secondaire à certaines maladies ou prises de médicaments).

L’insulinothérapie par pompe

Pompe à insuline 

La pompe à insuline est un dispositif électronique qui administre de façon continue de l’insuline et permet des ajouts d’insuline avant chaque repas ou en cas d’hyperglycémie.

L’insuline est contenue dans le réservoir de la pompe à insuline, qui est relié à une ligne d’infusion (tubulure), elle-même reliée à une canule qu'on place sous la peau.

La pompe à insuline permet de délivrer de l’insuline en sous-cutané 24 h/24.

  • Une petite quantité d’insuline tout au long de la journée : c’est le débit de base ou "insuline pour vivre".

Cette quantité d’insuline sert à maintenir les glycémies entre les repas et durant la nuit.

Ce débit d’insuline, parfois différent selon la période de la journée (jour, nuit…), est programmé dans la pompe à insuline avec le médecin selon vos besoins.

  • Une quantité d’insuline rajoutée à chaque repas (bolus ou "l’insuline pour manger") ou lors des hyperglycémies ("l’insuline pour soigner").

Ce bolus permet d’éviter l'hyperglycémie post-prandiale (après le repas) ou de ramener la glycémie dans les objectifs définis avec le médecin.

La pompe à insuline et le matériel nécessaire à son utilisation (réservoir, tubulure, cathéters…) sont mis à disposition par le prestataire de santé sur prescription médicale.

Choisir la pompe à insuline

La mise en place du traitement par pompe à insuline est réglementée par les autorités de santé.

L'initiation et le suivi d'un traitement par pompe à insuline fait intervenir plusieurs protagonistes :

  • Le diabétologue ou le pédiatre ;

  • L’équipe du centre initiateur, un hôpital ou une clinique répondant à des critères précis pour pouvoir mettre en place des traitements par pompe à insuline ;

  • L’infirmière du prestataire de santé et vous

Lorsque le traitement par pompe à insuline est confirmé, une première visite est organisée dans un centre initiateur.

Lors de cette première consultation, avec l’aide de l'équipe médicale, on choisit sa pompe à insuline et son prestataire de santé.

Le choix du prestataire de santé est d’autant plus important que celui-ci à la demande du centre initiateur, vous formera et vous suivra tout au long de votre traitement par pompe à insuline.

Par la suite, une hospitalisation de quelques jours est organisée en accord avec le centre initiateur pour vous former à la gestion de l'insulinothérapie par pompe à insuline.

Cette formation s’affinera à domicile durant les rendez-vous avec le prestataire de santé. Le centre initiateur doit réaliser une évaluation annuelle de l’opportunité de poursuivre le traitement par pompe à insuline.

A noter que le parcours emprunté pour une mise sous pompe peut être différent selon les centres initiateurs.

Le choix du traitement par pompe à insuline et du modèle de la pompe sont décidés en concertation avec votre médecin.

Les avantages de la pompe à insuline

Les raisons pour lesquelles la pompe à insuline est choisie, sont nombreuses, les plus fréquentes sont les suivantes :

  • La crainte des piqûres ou le nombre important d’injections d’insuline ;

  • La peur des hypoglycémies : la pompe à insuline est programmée en fonction des besoins de chacun, les hypoglycémies sont moins fréquentes ;

  • Le besoin de souplesse dans la gestion de son diabète au quotidien : la pompe à insuline permet la modification et la programmation à l’avance de la dose d’insuline en fonction de l’activité prévue (professionnelle, loisir etc…

  • Le confort : grâce à des accessoires adaptés pour pompe à insuline, on peut choisir l’endroit où porter sa pompe 

La prise en charge avec HSE

 

Le patient est suivi par un Infirmier référent HSE Caraïbes qui collabore avec l’Infirmier d’Education du Centre initiateur selon les protocoles internes du service. 

 

Liens utiles :

Association des diabétiques de Martinique :https://afd972.federationdesdiabetiques.org

https://www.diabete.fr/ 

HSE CARAÏBES

  • White Facebook Icon